Le 23 mars dernier, le premier ministre Legault indiquait que toutes les entreprises et tous les commerces du Québec devaient fermer leurs portes jusqu’au 13 avril, à l’exception des « services essentiels ». Ces services dits essentiels incluent tous les acteurs de la chaîne alimentaire, ce nous qui permet toujours bien heureusement de manger local et d’avoir accès aux excellents produits issus du savoir-faire régional.

La situation actuelle fait en sorte que nous devons modifier nos habitudes d’achat tout en respectant les recommandations ministérielles. Du côté des entreprises agricoles et agroalimentaires, les précautions en hygiène et salubrité sont déjà dans leur quotidien. Comme le mentionne Émilie Villeneuve, microbiologiste agréée, directrice générale et consultante en planification bioalimentaire chez Lafib, « la consommation d’aliments produits localement ne représente pas un risque de contracter la maladie à Coronavirus. En effet, les entreprises de production et de transformation régionales doivent respecter les Bonnes Pratiques de Fabrication et d’Hygiène (BPF/H) qui maîtrisent les risques alimentaires au sein de leurs opérations. »

Bonne nouvelle pour les consommateurs, plusieurs entreprises agroalimentaires ont modifié leur offre afin de poursuivre leurs activités plus efficacement. Une belle preuve que nos entrepreneurs régionaux sont à l’écoute, créatifs et proactifs ! Beaucoup offrent maintenant les commandes en ligne et par téléphone en plus de la livraison à domicile. Nous vous avons ciblé quelques initiatives ci-bas. Il est par contre difficile d’en recenser l’ensemble puisqu’en temps de crise, chaque jour apporte son lot de nouveauté. 

Avant tout, si avez envie de mieux connaître les entreprises agroalimentaires régionales, nous vous invitons à naviguer sur le site internet www.zoneboreale.com et à faire vos recherches par mots-clés ou par secteur. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que votre prochain bol de gruau en mode pyjama à la maison pourrait venir de la Ferme Olofée de Saint-Félicien et que la prochaine fois que vous ajoutez de l’huile de canola dans votre recette, elle pourrait bien provenir de la Ferme Tournevent à Hébertville ! 

PRODUITS D’ICI, À L’ÉPICERIE

À l’épicerie, c’est l’occasion de prioriser les produits locaux, que ce soit les produits de boulangerie, les fromages, les produits laitiers, les charcuteries, les sauces, les huiles, les produits de microbrasserie et bien d’autres. Nous avons en région une offre alimentaire de consommation courante suffisamment grande pour répondre à tous nos besoins. Il est important aujourd’hui de        respecter les mesures préventives lorsque vous aurez à vous déplacer en épicerie, vous pouvez d’ailleurs lire les 10 astuces pour faire l’épicerie en mode Covid-19

Si vous voulez vous déplacer directement chez le producteur/transformateur pour faire vos achats, certains prennent les commandes par téléphone et vous offrent de récupérer votre commande au volant de votre voiture ! C’est le cas entre autres du Café Chaga Boréal à Alma et sinon à Jonquière, Éric Emond, Artisan Boulanger réorganise sa boutique pour donner un meilleur accès extérieur. 

 VIVEMENT L’ÈRE DU NUMÉRIQUE

C’est le moment de découvrir les boutiques en ligne des entreprises régionales. Retrouvez-les sur le site de la Zone boréale, en tapant dans l’onglet recherche Vente en ligne

À titre d’exemple, avec l’arrivée de la fête de Pâques, il n’est plus obligatoire de vous déplacer. Vous pourrez faire vos achats sur les boutiques en ligne de la Chocolaterie Rose-Élizabeth et la Chocolaterie Au Cœur fondant. Pour les produits de la Chocolaterie des Pères Trappistes, vous pouvez les retrouver sur la boutique en ligne des Coffrets du Royaume, qui regorge également de plein d’autres produits d’ici ! https://www.coffretsduroyaume.com/fr/chocolateriedesperestrappistes/. Vous retrouverez aussi les Chocolats Pearson et ceux de Chocolat Lulu sur leurs boutiques en ligne respectives. 

Envie de bons pains et de fromages locaux ? La boulangerie-fromagerie Médard a maintenant également sa boutique en ligne ! 

Et finalement, découvrez ou redécouvrez l’Écomarché de la Coopérative Nord-Bio, une boutique en ligne avec des points de chute à Alma, Jonquière et Chicoutimi, qui vous permet de manger de beaux légumes frais bio local toute l’année !

EN MODE « TAKE-OUT »

Pas de raison d’annuler votre traditionnelle bouffe au resto du vendredi puisqu’il existe de superbes options pour commander des repas pour emporter, pour vous faire livrer ou pour acheter directement au comptoir des repas prêts-à-manger

Orée signature remplit maintenant le comptoir de la Halte Nutrinor Énergie de Saint-Nazaire en mets préparés de luxe. Notons aussi le retour des délicieuses boîtes repas du restaurant La Cuisine, il suffit de visiter leur page Facebook pour réserver la vôtre. Le Café Cambio propose désormais aussi une boutique éphémère sans contact, les produits de nos producteurs régionaux y sont à votre disposition en plus de plusieurs de leurs aliments préparés en formats individuels ou familiaux, frais ou surgelés. Les employés s’occupent de remplir vos sacs avec ce qui vous donne envie.

CERTIFICATS-CADEAUX SOLIDAIRES

Pensez à acheter des certificats-cadeaux chez les entreprises de transformation et de production régionales, les restaurants et autres commerces alimentaires locaux. Certains proposent même de bonifier le montant payé ! 

La Table agroalimentaire a mis en place une Boutique en ligne éphémère solidaire ayant comme objectif de soutenir les entreprises agricoles et agroalimentaires régionales en ces temps particulièrement difficiles. Le concept est simple, une boutique éphémère rend disponible aux consommateurs des certificats-cadeaux chez différentes entreprises régionales. Les gens sont ainsi invités à « encourager maintenant, pour en profiter plus tard ». L’achat s‘effectue par tranche de 25 $, l’argent se rend directement dans les poches de l’entreprise, tandis que les certificats-cadeaux sont envoyés par la poste et seront échangeables sans date d’expiration au lieu de vente indiqué. Ce service est gratuit pour toutes les entreprises agricoles et agroalimentaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les entreprises intéressées peuvent communiquer directement avec l’équipe de la Table agroalimentaire. Les frais reliés au fonctionnement de ce système sont assumés par l’organisation.

 CABANE À SUCRE À LA MAISON

Soutenir les érablières en ces temps particulièrement difficiles se fait aussi relativement facilement. Il vous suffit de prioriser l’achat de sirop régional et de tous les autres produits d’érable des érablières régionales, de vous stocker bien comme il faut pour l’année ou encore de vous faire livrer une cabane à sucre à la maison. Contactez-les pour réserver vos achats, elles ont besoin de votre support. Elles sont aussi présentent sur la boutique en ligne éphémère Zone boréale !

L’Érablière au Pied des Monts-Valin offre la livraison de tous ses beaux produits d’érable comme la tire, le beurre d’érable , le sirop d’érable, le sucre d’érable, les suçons et la tire. Allez visiter sa boutique en ligne !

L’Érablière au Sucre d’Or vous propose de vous livrer une expérience cabane à sucre dans le confort de votre foyer, de quoi faire oublier la quarantaine aux enfants ! Vous pouvez également commander leurs produits d’érable et réserver votre sirop de la production 2020 en les contactant directement. 

L’Érablière chez les Filles du Cap bleu offre ses produits dans plusieurs points de vente, vous pouvez réserver vos achats de sirop d’érable par téléphone également en les contactant.

FERMIER DE FAMILLE

Afin d’aider un agriculteur à commencer sa saison du bon pied et pour consommer de bons légumes frais pendant la saison estivale, abonnez-vous à un panier pour l’été. Découvrez-en plus sur l’agriculture soutenue par la communauté dans notre article sur le sujet.

 

RESTEZ À L’AFFÛT

Finalement, pour rester à l’affût de la situation qui évolue très rapidement, c’est le moment de vous abonner et de partager les pages de vos entreprises agroalimentaires préférées !

 

DONNEZ DE L’AMOUR À l’INDUSTRIE

En partageant cet article ou cette image sur vos médias sociaux. 

 Télécharger l’image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un billet collaboratif de :

Mylène Hébert, agente de maillage

Émilie Tremblay, conseillère en développement

Bénédicte Armstrong, agente aux communications