Ferme des exilées

La Ferme des exilées, c’est l’histoire de Lisa Dion et Laurie Godin, qui ont choisi de s’installer à St-Thomas-Didyme (2013) pour réaliser leur rêve d’agriculture. La terre abordable venait avec la contrepartie d’un climat plus froid, des sols avec des `potentiels commerciaux inférieurs` et une topographie plus difficile. Plutôt que de tenter de combattre cette réalité, nous avons choisi de s’inspirer de ces caractéristiques pour développer un modèle agricole spécifique, en choisissant des cultures qui étaient en harmonie avec le territoire didymien. La camerises c’est imposée comme culture de démarrage (2014), en raison de l’affinité de Laurie avec les cultures fruitières et de son potentiel de revenu intéressant qui devait servir de levier pour le reste. Nous avons défriché avec notre huile de bras, une scie mécanique et un VTT 1,5 ha qui allait devenir le site d’implantation de 3000 camerisiers, aujourd’hui en culture biologique.

DÉCOUVREZ LEURS PRODUITS DANS LE CATALOGUE DE LA COLLECTION BORÉALE

Choose Page Layout
Header Position
Submenu Style