Je ne suis pas chef, mais comme plusieurs d’entre vous, j’aime concocter des petits plats pour mes proches et, pendant le confinement, ce n’est pas le temps qui manque. En plus de vous occuper, c’est si bon et satisfaisant de pouvoir dire que c’est fait maison, avec des ingrédients de la région en prime. Voici donc trois recettes coup de cœur où il est facile d’intégrer des produits d’ici.

Collation :

muffins au yogourt d’ici et aux petits fruits nordiques de votre choix

Ingrédients secs

1 1⁄2 tasses de farine du Moulin A. Coutu

3⁄4 de tasse de cassonade

Une pincée de sel

2 c. à thé de poudre à pâte

Ingrédients humides

3 c. à soupe de beurre fondu

1 tasse de yogourt nature de Bouchard Artisan Bio

1 œuf de la Ferme Avicole Becky (ou autre régional)

1 tasse de petits fruits nordiques surgelés d’un producteur de fruit d’ici, au choix ou mélangés | camerises, bleuets, framboises, cerises griottes, amélanches (Morille Québec propose notamment un mélange congelé sous vide de petits fruits nordiques, disponible au Marché Sauvage).

½ c. à thé d’extrait de vanille OU une bonne pincée de *mélilot blanc

« Saviez-vous que le mélilot est surnommé « vanille boréale« . Cette plante bien présente sur notre territoire  boréal confère des notes légères d’amandes, de cerises, et bien sûr, de vanille! Plusieurs cueilleurs de la région vous en trouveront facilement »

Méthode

Préchauffer le four à 375 °F.

Beurrer les moules.

Dans un bol, combiner les ingrédients secs (la farine, le sucre, le sel et la poudre à pâte). Dans un second bol, mélanger les ingrédients humides (le beurre fondu, le yogourt nature et l’œuf, le mélilot (ou vanille). Verser sur les ingrédients secs, puis mélanger. Ajouter vos petits fruits nordiques, mélanger à nouveau , remplir les moules à muffins, puis enfourner pendant 23 minutes ou jusqu’à ce la pâte ne laisse aucune trace sur un cure-dent.

Déjeuner :

gruau de nuit

La recette idéale pour les personnes matinales qui gargouillent déjà en ouvrant les yeux le matin. Comme tout est fait la veille, il suffit d’enfiler la robe de chambre, de vous déplacer jusqu’au frigo et de déguster sans tracas.

Ingrédients (pour une personne)

¼ de tasse de flocons d’avoine de la ferme Olofée

¼ de tasse de yogourt au choix de Bouchard Artisan bio (nature, fraise ou bleuet)

¼  de tasse de lait

1 c. à soupe de graines de chanvre de la Ferme Tournevent

¼  de tasse de petits fruits locaux, au choix, congelé ou frais. (la texture sera un peu plus liquide avec des petits fruits congelés)

Sirop d’érable d’ici,au goût

Méthode

Dans un petit pot de verre (type Masson), joindre tous les ingrédients, bien mélanger et laisser toute la nuit au frigo.

Repas :

burgers de porc effiloché Damn et patates jaunes

Recette de base

J’aime bien la simplicité de la recette de rôti de porc aux patates jaunes de Ricardo. Toutefois je prends bien soin d’utiliser une épaule de porc bio de la Ferme Villoise de Saint-Gédéon et des pommes de terre d’ici. Vous avez peut-être votre propre recette ? Je vous confirme que vous pouvez faire à votre tête pour arriver à un résultat similaire.

Méthode pour cette recette cochonne.

Pendant que votre porc mijote au four, coupez du chou en fines lamelles et de l’oignon vert au goût.

Faites mariner le chou au moins une heure dans du vinaigre de cidre (assez pour recouvrir le chou) , ajouter un filet d’huile de canola de la Ferme Tournevent, un soupçon de paprika des Jardins Terra Terre, sel/poivre au goût.

Une fois que votre porc local est cuit et s’effiloche facilement.

Faire dorer des pains burger dans un poêlon avec un peu de beurre.

Mélanger le porc avec la Sauce BBQ de Damn, suffisamment pour bien enrober le porc et un petit extra si vous êtes du type «sauceux».

Égoutter le chou et le mettre par-dessus le porc dans le pain avec les oignons verts.

Si vous aimez ça relevé, ajouter quelques gouttes de la sauce cayenne de Damn.

Servir avec les patates jaunes.

On veut voir vos coups de coeur !

Ajoutez vos recettes avec des ingrédients de la région en utilisant le #zoneboreale ou en identifiant @Zoneboréale sur Facebook et @zone_boreale sur Instagram.

Jetez un oeil à notre section recette pour en voir plus.

 Un billet de Bénédicte Armstrong, agente aux communications