Malgré un début timide, le printemps arrive au Saguenay – Lac-Saint-Jean!

Les températures chaudes nous motivent à cuisiner des repas frais et à préparer notre potager pour l’été.

photo-1463799268768-9435a7da97be

Pour mettre la table et nous aider à patienter jusqu’aux grandes récoltes d’été, certains produits frais du jardin commencent déjà à être cueillis dans la région, prêts à être apprêtés comme bon nous semble.

Voici donc les produits printaniers que nous retrouvons chez nos producteurs locaux au printemps :

Le topinambour

Tubercule peu connu, ce légume est disponible dès le mois de mai. Régionalement, l’entreprise Les jardins de Sophie, située à Saint-Fulgence en fait la culture et la vente. Source de fer, le topinambour peut se manger tel quel comme le radis, cuit, mariné ou en purée. On le surnomme aussi « artichaut d’hiver », puisqu’il est récolté en début de printemps ou à la fin de l’automne et que son goût s’apparente aux cœurs d’artichaut. Il s’agit assurément d’un légume à découvrir ce printemps! Pour l’instant, il est disponible sur le site internet de NORD-bio, mais un point de chute de l’entreprise ouvrira cet été, près de la petite maison blanche à Chicoutimi.

photo-1449453791997-5c0240b106e5Les asperges

Heureusement pour nous, ce légume unique est disponible en région dès la fin du mois de mai. Ce qui signifie que nos premiers barbecues pourront être accompagnés d’asperges grillées, apportant couleurs, vitamines et saveurs dans l’assiette. Il est aussi possible de manger des asperges très fraîches et crues, le goût s’apparente aux petits pois sucrés et fait une très bonne collation. Il est aussi possible de s’en procurer sur le site internet de NORD-bio dès maintenant!

La rhubarbe

Légume (oui, c’est un légume!) très fibreux (autant par sa texture que sa valeur nutritive), utilisé traditionnellement en desserts et en confitures, mais qui s’accorde aussi bien aux mets salés. La rhubarbe se cultive très bien, même qu’elle envahit souvent nos terrains. Il faut simplement user d’imagination! Elle s’ajoute facilement aux soupes aux légumes, aux trempettes, aux salsas maison, etc.

photo-1433171755048-c7da8b9ebb2b

Les fines herbes

Bien que cette année il neigeait encore un 16 mai, les fines herbes de l’entreprise Les Herbes du Lac, ayant poussées en serre, sont toujours fidèles au poste et dans presque toutes les épiceries de la région et ce, depuis le début du printemps. Il est possible de les replanter lorsque les températures s’adoucissent et de les ajouter à nos plats, nos boissons et nos desserts tout au long de l’été. De plus, l’utilisation de fines herbes, par leurs parfums et leurs saveurs uniques, nous permet de diminuer la quantité de sel dans nos recettes, on est donc gagnant sur toute la ligne!

L’échalote française

Au même titre que l’oignon et l’ail, l’échalote française est la reine de la saveur. Elle est aussi riche en vitamines et minéraux et disponible localement durant presque tout l’été! Entre autres, Les Jardins de Saint-Félicien la vendront à leur comptoir (ouverture prévue pour la mi-juin).

 Ce n’est pas tout!

Un peu après la fonte des neiges, viennent d’autres récoltes : le concombre, les fleurs comestibles, le champignon (pleurote), la laitue, le radis et certaines variétés de tomates. Les jardins Baielactée ont d’ailleurs commencé leurs récoltes ! «Les tomates sont parties à produire, nous en ramassons de plus en plus chaque jours.»  Les premières cueillettes  régionales  d’été que nous attendons avec impatience seront : La fleur d’ail, la camerise,   la betterave, la ciboule, la   fraise, les piments, les tomates et bien d’autres!

Des achats en ligne, pphoto-1441123285228-1448e608f3d5ourquoi pas?

Pour vous faciliter la tâche étant donné que peu de marchés sont ouverts en début de printemps, voici une option rapide et très efficace pour commander vos produits régionaux :

L’Écomarché NORD-bio en ligne offre une tonne de produits biologiques (en majorité régionaux) on peut aussi y faire une commande en ligne et les livraisons se font à Alma, bimensuellement. – www.nord-bio.coop

Pour bientôt les marchés publics!

Quoi de mieux pour profiter d’une belle journée d’été que d’aller faire un tour dans un marché qui offre une panoplie de bons produits frais et régionaux!

Voici donc les marchés à surveiller cet été :

  • Marché fermier public du Saguenay–Lac-Saint-Jean – tous les samedis, entre 10 h et 16 h, du 27 juin au 3 octobre.
  • Marché public de Saint-Gédéon – tous les samedis, entre 10 h et 14 h, du 4 juillet au 5 septembre.
  • Les vendredis bio (Alma) – tous les vendredis, entre 10 h et 14 h, du 26 juin à la fin septembre.
  • Marché public de la Zone portuaire à Chicoutimi – ouvert 7 jours sur 7 de fin juin à septembre.

 

Un billet de:

Émilie Tremblay,

Technicienne en diététique

emilie.trembEmilie Tremblay[email protected]