Pour certains, c’est le cauchemar et pour d’autres c’est le retour aux sources : la routine refait son entrée dans nos vies, aussi brusquement qu’elle en était sortie.

C’est donc un au revoir aux lattés matinaux « fancy », aux gâteaux en guise de déjeuner (l’été, tout est permis !), pour une réconciliation avec les toasts au beurre d’arachide et les séances de créativité intenses à la confection du 5e sandwich de la semaine. Une impression de déjà vue ?

De ce fait, malgré une réputation comportant bien des hauts et des bas, les produits céréaliers font partie intégrante de notre régime et en temps de routine, ils s’y retrouvent majoritairement sous forme de pain, qu’on le veuille ou non.

photo-1468577760773-139c2f1c335fBonne nouvelle !

Il n’y a aucune culpabilité à avoir ! Cet aliment chouchou, lorsqu’il est bien choisi, apporte plein de nutriments essentiels, certains même difficiles à trouver ailleurs, tels que la thiamine (B1), la riboflavine (B2), la niacine (B3), l’acide folique (B9), le fer et les fibres. Alors à moins d’être atteint de la maladie cœliaque, soit environ 1 % de la population canadienne, il n’y a techniquement pas de problème à consommer des produits céréaliers, qui contiennent en majorité du gluten (pauvre élément rejeté, qui est en fait la liaison de deux protéines en présence d’eau). Mais bien sûr, libre à tous d’avoir ses propres croyances !

C’est bien facile ici de dire que le choix du pain est facteur déterminant de la qualité de ce dernier, mais si pour vous le pain blanc est source de bonheur, ne l’excluez pas, variez simplement vos habitudes alimentaires en introduisant les grains entiers.

C’est dans ces cas, lorsque l’on se retrouve devant les 1001 choix au marché et que notre temps est en voie de disparition, que nous perdons patience et confiance. Voici comment rester zen et opter pour une alternative plus saine :

#1 : Consulter la liste des ingrédients

Étant donné que les nutriments ultimes qui distinguent un bon pain sont les fibres, la lecture des ingrédients devient primordiale.

En effet, le grain d’une céréale contient différentes couches : le son (FIBRES), l’endosperme et le germe. C’est lorsqu’il inclut toutes ses parties qu’un grain est considéré entier. Si l’on compare, un pain blanc fait de grains raffinés est donc composé de grains auxquels on a enlevé le son et le germe (plus intéressants nutritionnellement). Pour le pain de blé entier, les parties sont toutes présentes, mais moulues. Toutefois, il est possible, selon les règlements canadiens, que le germe n’y soit qu’en très petites quantités, c’est pourquoi il est important de faire une lecture supplémentaire des ingrédients.

De base, le terme « entier » est encourageant, mais il est idéalement suivi des mentions « intégrale » et/ou « avec le germe », qui assurent la présence du grain en entier et donc, de tous les nutriments souhaités. (www.hc-sc.gc.ca)

PS. Il est aussi toujours préférable que cette liste soit la plus courte possible !

#2 : Consulter le tableau de valeurs nutritives

Non pas pour les calories, mais pour la teneur en fibres !

Sur certains produits, en fouillant parmi les nombreuses allégations, on trouvera celles-ci : « Source de fibres », « Source élevée de fibres » ou « Source très élevée de fibres ». Heureusement, ces mentions sont réglementées et elles représentent respectivement une quantité minimale de 2 g, 4 g et 6 g de fibres par portion. Toutefois, même en absence de ces allégationbarnimages-1s, un produit peut contenir l’équivalent, il suffit de jeter un coup d’œil au tableau, juste en dessous des glucides ! (www.inspection.gc.ca)

PS. Il n’est jamais regrettable de comparer la quantité de sucre et de sodium si vous vous retrouvez dans une impasse !

PSS. Les pains les plus nutritifs sont parfois ceux apportant beaucoup de calories. Ce n’est toutefois pas négatif ! Avec leur teneur élevée en fibres, ils vous soutiendront à plus long terme et vous n’aurez probablement plus besoin de manger 4 toasts le matin afin de ne pas mourir de faim à 9 h : économie de temps, de collations et respect simplifié des 6 à 8 portions recommandées quotidiennement !

#3 : Où, quand, comment ?

Avant de vous rendre au marché et de filtrer les nombreux pains étrangement frais et moelleux des mois durant, vous êtes-vous déjà demandé la distance parcourue par cet aliment « artisanal » si symétrique et souvent blanc comme neige ?

Au Saguenay — Lac-Saint-Jean, nous avons la chance d’avoir plusieurs boulangeries produisant chaque jour leurs propres pains (voir plus bas). En plus du gage de fraîcheur, la qualité des ingrédients et l’accessibilité y sont primordiales ! N’est-ce pas rassurant d’acheter un pain avec une espérance de vie raisonnable de +/ — 5 jours (s’il s’y rend) ?

Au même titre que pour les marchés publics en été, il s’agit d’une sortie tout en odeurs et en fraîcheur, que de visiter notre boulangerie du coin (parce que oui, lorsque nous trouvons la perle, ça devient la nôtre) afin d’y faire nos achats hebdomadaires et même plus, puisque le pain peut facilement être congelé sans en affecter sa texture de façon significative.

PS. Notez que certaines entreprises régionales se retrouvent aussi dans les grandes épiceries, sachez les repérer !

Voici la liste des boulangeries régionales, possédant chacune leur histoire, leur recette secrète et leur savoir-faire bien d’ici. Prenez le temps de vous rendre sur place et rencontrez-les, vous y verrez des gens fiers de leurs produits et de leur région !

La Maison du pain — Chicoutimi

La Bagatelle — Saint-Félicien

Pâtisserie Louise – L’Anse-Saint-Jeanphoto-1434704416257-81c83af1b85e

L’Artisan Boulanger — Jonquière

Ferme La Rouquine — Saguenay

Boulangerie Chicoutimi-Nord — Saguenay

Boulangerie Lajoie — Métabetchouan — Lac-à-la-Croix

La Boîte à Sucre — Dolbeau-Mistassini

Boulangerie-Pâtisserie Lesage — Alma

Boulangerie Perron — Roberval et Saguenay

Boulangerie Médard — Saint-Gédéon

Boulangerie Mergeay — Jonquière

Boulangerie La Moisson d’Or — Saint-Félicien

Boulangerie du Royaume — Jonquière

Boulangerie/Pâtisserie Le Viennois — Saguenay

Boulangerie Artisanale Saint-François — Jonquière

Boulangerie Chambord — Chambord

Pâtisserie Grand-Maman — Saint-Félicien

Boulangerie Le Petit Pétrin — Alma

Maison Gourmande — Alma

En veux-tu du choix, en v’là, les lunchs n’auront jamais eu autant de caractère !

 

Un billet de:

Émilie TremblayÉmilie Tremblay,

Technicienne en diététique

[email protected]