logo_la_chouape«Guidés par notre passion pour la bière et inspirés par notre tradition paysanne familiale, nous brassons des bières savoureuses, originales et des plus naturelles.» Voilà la maxime qu’on a le plaisir de lire en arrivant sur le site officiel de la microbrasserie La Chouape. Pendant que j’y pense, le nom de La Chouape vient de la rivière Ashuapmushuan au Lac. L’Ashuap’… Fallait y penser! Et ce nom est d’autant plus de circonstance puisque la brasserie vient d’ouvrir, il y a quelques mois, un salon de dégustation avec un point de vue sur la rivière Ashuapmushuan à Saint-Félicien. J’ai échangé avec Louis Hébert, propriétaire de la brasserie, au sujet de sa philosophie et des projets à venir pour cette belle entreprise régionale.

Bière-Luc : Hey Louis!

Louis Hébert : Hey Bière-Luc!

BL : Quoi de neuf pour La Chouape?

LH : C’est sûr que le salon de dégustation sur le bord de la rivière est une belle fierté et une grande nouveauté. Nous y servons des bières exclusives, nous organisons des événements estivaux au bord de l’eau et nous avons une programmation culturelle fort intéressante.

BL : Et si on parlait bière, il y a du nouveau à l’horizon?

LH : Bien sûr! De nouveaux produits bios et de nouvelles bières édition limitée, notamment des produits aux fruits nordiques (baies d’argousier, camerises, bleuets, etc.), des bières aux herbes et aux épices boréales ainsi que des expérimentations en fut de chêne et des fermentations sauvages.

BL : Et à travers tout ça, quelle est votre philosophie?

LH : Bières naturelles, pas de junk dans nos recettes, juste du vrai! Pas d’agents de brassage ou de clarifiant douteux. Nous demeurons une petite entreprise à dimension humaine basée sur des valeurs de respect, de qualité et de plaisir. On vise le plus de développement durable possible. Et on veut continuer d’avoir du fun!

BL : Super belle philosophie Louis! Je suis sur le point de boucler mon texte : est-ce qu’il y a quelque chose que tu aimerais voir dans l’article?

LH : Oui! Un beau selfie de Bière-Luc en train de lécher une bouteille de notre bière Machina!

BL : Oh… D’accord… Je vais voir ce que je peux faire…

Pour terminer en beauté, je vous laisse avec mes notes de dégustation de la bière Machina de La Chouape. La brasserie classe cette bière comme une «Session Farmhouse Ale», qu’on pourrait autrement décrire comme une Saison fermière d’inspiration belge à faible de degré d’alcool (4,1%). Lors de mon entretien avec Louis Hébert, il m’a confié qu’il s’agissait du produit dont il était le plus fier. «J’aime les bières sèches, légères et houblonnées, mais qui ont quand même du caractère», a-t-il avoué. «Les Farmhouse font partie de nos spécialités; nous sommes l’une des rares brasseries au pays à cultiver des céréales et à les utiliser dans nos recettes de bières», a-t-il ajouté. Notons que cette bière vient de remporter la palme de la meilleure Saison au Canada pour l’année 2016 aux World Beer Awards. Alors dégustons!

Bière dorée, voilée, coiffée d’une épaisse mousse qui laisse une fine dentelle au bord du verre en s’affaissant. Le nez est 100% agrumes (citron, orange sanguine, pamplemousse) avec de subtils accents belges épicés . En bouche, ce sont toujours les agrumes qui mènent le bal, sans toutefois dominer la danse de façon cavalière; l’équilibre règne. La finale est plus sèche et les houblons nous offrent un rappel fort agréable en arrière-goût. C’est vrai que c’est bon Louis! Et j’ai réalisé ton défi. Avec un chandail de loup. Et j’ai même fait une sieste avec ta bière!

lachouape_machina

Un billet de:

logo_bleu

PierreLuc Gagnon

Chroniqueur, conseiller, spécialisé en bières de microbrasseries québécoises