Enfin ! La vraie chaleur de l’été est arrivée. Suivant la fin du printemps, les températures jouant autour du 30 °C se pointent.

Interdit de se plaindre avec l’hiver interminable que nous avons eu et oui, il est permis de s’étendre à faire le
«bacon» toute la journée, à condition bien sûr de ne pas négliger son bien-être pour autant. Avec les jours de chaleur que nous avons eus, il est primordial de garder en tête de bien s’hydrater (et de bien manger aussi… idéalement). Entre autres, saviez-vous qu’il est recommandé de boire environ 3 litres d’eau par jour ? Oui, cette quantité inclut l’eau contenue dans les aliments, mais reste qu’il est important d’en consommer beaucoup sous forme liquide (idéalement en eau) dans une journée ! Y arrivez-vous ?

3- photo-1452725210141-07dda20225ec

Combien d’entre nous choisiront le cocktail de fruits ou la boisson gazeuse colorée et estivale à la place de l’éternel verre d’eau qui, avouons-le, réchauffe très rapidement au soleil ?

Comme vous le savez surement, la quantité de sucre ajouté dans ces boissons d’« hydratation » commerciales est peu attrayante et complètement inutile dans notre alimentation actuelle, qui en contient déjà trop. En effet, avec la consommation journalière de sucre qui ne cesse d’augmenter, il s’agit d’un problème préoccupant et présent partout dans les grandes villes.

Alors, devinez qu’elle est la principale source de sucre ajouté dans notre alimentation ? Eh oui, c’est ces fameux « rafraîchissements » commerciaux qui nous promettent l’effet d’une baignade froide en les consommant…

Voici donc une opportunité de changer une habitude alimentaire anodine, mais pas sans impact. En effet, la substitution de ces boissons est beaucoup plus facile qu’elle ne le semble !

Je vous propose aujourd’hui une alternative savoureuse, rafraîchissante, régionale et réconfortante à la fois : le thé0- Couverture 1460043838908-93987e531945 glacé maison.

Quoi de plus « fancy » que des pots Mason (avec la poignée) autour d’un pichet rempli de glaces et de thé aux couleurs et aux arômes boréaux ? Le fait de préparer soi-même son thé glacé nous permet, entre autres, de contrôler la quantité de sucre, de gérer l’infusion et d’éviter l’ajout de certains ingrédients peu attrayants tels que l’EDTA de calcium disodique, le diméthylpolisiloxane et bien d’autres, aux noms tout aussi rassurants…

En soi, le thé infusé dans l’eau contient très peu de calories et regorge de bienfaits pour la santé. Apportant moins de caféine (théine dans ce cas) que le café et une bonne quantité d’antioxydants, le thé est une bien meilleure option que les boissons commerciales. Pour le convertir en thé glacé (recette à suivre), il est plus agréable d’ajouter une forme de sucre (miel, sirop d’érable, cassonade, etc.) La recette reste tout de même avantageuse, puisqu’avec environ une cuillère à thé (5 ml) de sucre par tasse (250 ml), votre thé glacé maison contiendra jusqu’à 5 fois moins de sucre que le commercial !

Saviez-vous que ?

Malheureusement pour nous, plus nous consommons d’aliments sucrés, moins nous goûtons la saveur sucrée. C’est pourquoi à force d’avoir de mauvaises habitudes alimentaires (manger très sucré et fréquemment), nous sommes portés à manger de plus en plus sucré, étant donné que nous percevons moins les autres saveurs subtiles des aliments. Heureusement, il est possible d’inverser cet effet, en diminuant progressivement la présence de ces aliments. Avec de la patience et de la volonté, vous finirez par apprécier les repas sans y ajouter autant de sel, d’épices et de sucre qu’avant !

Et un thé Zone boréale, pourquoi pas ?

L’offre de thé dans la région est méconnue, mais de grande qualité. La cueillette des ingrédients se fait dans les règles de l’art et les conseils d’experts en boutique vous aideront à obtenir le meilleur résultat possible.

Voici donc une partie des entreprises où se procurer du thé dans la région :

Les Délices du Lac-Saint-Jean, à Albanel, qui offre thé des bois, du labrador et tisane, tous à base de bleuets.

La Maison du Bleuet, à Saint-Félicien, qui offre thé noir et thé vert aux bleuets et autres combinaisons intéressantes.

Herboréal, à Saint-Fulgence, qui offre une très grande variété de plantes en vrac, de tisanes et d’autres. L’entreprise les convertit déjà en breuvages estivaux et il sera possible de les déguster dès la mi-juillet en se rendant directement à la boutique.

À venir : Camerises Mistouk souhaite développer des thés et tisanes à base de camerises, c’est à surveiller !

N.B. Il est possible d’utiliser les tisanes de la même manière que le thé.

2- Avec recette - Photo Instargram IMG_8368 (3)Voici maintenant LA recette de base, impossible à rater et appréciée de tous (nous l’avons essayée et ce fût un succès !) :

  • 8 tasses d’eau
  • 4 c. à soupe (ou 4 sachets) de thé (nous avons utilisé le thé aux bleuets et à l’érable de la Maison du Bleuet)
  • 60 ml de jus de citron
  • 8 c. à thé de sucre
  • 1 poignée de menthe (chocolatée dans notre cas)
  • Beaucoup de glace
  1. Ajouter le thé dans 4 tasses d’eau bouillante (ou presque) puis laisser infuser pendant environ 30 minutes et filtrer (ou utiliser des boules à infuser).
  2. Ajouter le jus de citron et le sucre, mélanger.
  3. Ajouter 4 tasses d’eau très froide et la menthe, réfrigérer jusqu’à ce que ce soit bien froid.
  4. Servir sur de la glace.

Surtout, n’hésitez pas à décorer vos verres avec vos fines herbes fraîches ! Thym, romarin, lavande, elles fonctionnent toutes ! (sauf bien sûr la ciboulette…)

*ATTENTION*

Il y a risque de visites d’amis sans préavis à la vue de vos thés glacés Zone boréale… À prendre en considération.

Bon été !

Un billet de:

Émilie TremblayÉmilie Tremblay,

Technicienne en diététique

[email protected]